Loyer et provisions 2024

Pourquoi mon loyer a-t-il été modifié ?
  Le loyer dans un logement public est recalculé chaque année au 1er janvier en tenant compte :
    – Des revenus du ménage qui ont pu être modifiés (indexations ou pertes de revenus) ;
    – Du nombre d’enfants à charge ;
    – Du type de logement occupé.
Le calcul est basé sur une réglementation wallonne imposée aux sociétés de logements de service public (slsp). Le montant du loyer est toujours limité à 20 % des revenus ou de la valeur locative normale du logement (= valeur maximale sur le marché privé).

Pourquoi vos charges ont-elles augmenté ?
   Les provisions de charges dépendent :
    – Du coût de l’énergie ;
    – Des consommations en fonction du type de logement (maison/appartement) ;
    – Des services dont les dépenses sont engagées par l’IPBW.
Qu’entend-t-on par « services » ?
    – L’entretien de l’immeuble, des ventilations, des espaces verts ;
    – La souscription d’assurances…
En fin d’année, un décompte est envoyé aux locataires. Celui-ci compare les coûts réels et les provisions versées.

En fin d’année, un décompte est envoyé aux locataires. Celui-ci compare les coûts réels et les provisions versées.
       Si les coûts ont été plus faibles que prévus : le solde du décompte des charges est remboursé au locataire ;
       Si les coûts ont été plus élevés : le locataire doit payer un complément de charges.

Comment les charges sont-elles estimées ?
L’IPBW en concertation avec les représentants du Comité Consultatif des Locataires et des Propriétaires (C.C.L.P.) établit les clés de répartition.
Les provisions sont calculées au plus près des dépenses à prendre en considération afin d’éviter une régularisation trop importante à charge du locataire.

A qui vous adresser en cas de difficultés de paiement ?
Les provisions de charges sont à payer mensuellement, comme le loyer.
Par conséquent, si vous rencontrez des difficultés financières que ce soit pour le paiement de votre loyer ou de vos charges nous vous invitons à prendre contact avec Madame Flamant.
Courriel : [email protected]
Surtout, ne laissez pas la situation se dégrader. N’attendez pas le premier rappel de paiement pour la contacter !