Nos détecteurs, sauveurs de vie

Le principal objectif d’un détecteur est d’alerter, par un signal sonore puissant, les occupants d’un logement de la présence de fumée, principalement la nuit, lorsque le niveau de vigilance est le plus bas.
Les fumées sont plus dangereuses que les flammes. Elles sont toxiques
et asphyxiantes.
Le hall et la cage d’escalier sont les endroits où l’air circule le plus librement. Par conséquent, lorsqu’un incendie se déclare, la fumée se répand d’abord dans ces lieux. Il s’agit donc, des emplacements les plus appropriés pour installer des détecteurs incendie. Il n’est pas nécessaire d’installer des détecteurs dans la cuisine, la salle de bain et le garage.
Une personne ne dispose que de TROIS MINUTES en moyenne, après le début d’incendie pour éteindre le feu ou fuir la pièce sans être blessée.
Depuis 2015, le détecteur est obligatoire.
Le propriétaire est chargé de payer le détecteur de fumée et de l’installer quand le locataire prend possession de son logement. Il doit :
•   S’assurer du bon fonctionnement, à chaque état des lieux d’entrée ;
•   Procéder au remplacement du détecteur tous les 10 ans (pour ceux placer par IPBW) ;
Pourquoi les détecteurs sonnent-ils sans raison ? Probablement à cause de l’accumulation de poussière !
Le locataire doit :
•   Dépoussiérer ses détecteurs, hebdomadairement ;
  Vérifier que le témoin de ses détecteurs (= petite lumière rouge) est actif, mensuellement.