Mon logement n’est plus adapté : Que faire ?

Le handicap peut survenir dès la naissance ou en cours de la vie à n’importe quel âge, à la suite d’un accident, d’une maladie ou simplement parce qu’on vieillit.
Il est alors nécessaire que le logement puisse être adapté aux besoins de la personne dont la mobilité est réduite (PMR).
L’Arrêté du Gouvernement wallon du 15 mai 2014 (1) fixe toute une série d’indications techniques pour faire de son habitation un logement adapté à la suite d’une perte d’autonomie temporaire ou définitive, en intégrant des aménagements simples (largeur des portes, planéité des sols …).

Trois types de logements sont définis dans cet Arrêté :

  • Le logement accessible : est un logement dont les parkings, les voies d’accès, les portes, les couloirs, les cages d’escaliers, le niveau des locaux et les ascenseurs répondent aux caractéristiques techniques issues du CWATUPE (2) (art. 415 à 415/5). Les accès au logement sont aisés pour tous jusqu’à la porte d’entrée ;

(1)    M.B. du 21/08/2024, p 61238 (Numac : 2014205026)
(2)    Code wallon de l’Aménagement du Territoire, de l’Urbanisme, du Patrimoine et de l’Energie.

  • Le logement adaptable : est un logement accessible dont la configuration correspond aux critères décrits aux articles 4 à 13 de l’Arrêté. Il peut être aisément transformé en un logement adapté, si nécessaire.

  • Le logement adapté : est un logement dont la configuration répond aux critères des situations décrites dans l’article 14 de l’Arrêté. Le logement est accessible et répond directement aux besoins spécifiques d’une personne à mobilité réduite, en lui permettant d’y circuler et d’en utiliser toutes les fonctions, de manière autonome.

Continuer à vivre chez soi malgré un âge avancé, un handicap, une maladie, est un choix et même un droit.

Pour faciliter la vie à domicile, il existe :

– Des services à domicile ;
– Du matériel adapté ;
– Des solutions d’aménagement des lieux ;
– Des interventions financières.

Si un locataire est dans une situation dans laquelle, son logement doit être accessible et adapté, l’IPBW vous propose de contacter une assistante sociale :

Soit, du service candidats : si vous souhaitez une mutation ;
Soit, du service proximité : si vous souhaitez pouvoir effectuer des aménagements.

En effet, avant d’entreprendre de gros aménagements, il est parfois possible d’envisager pour nos locataires, une mutation vers un logement adapté à leurs besoins (en fonction des disponibilités).

Une assistante sociale de l’IPBW se rend au domicile du locataire afin d’identifier au mieux les difficultés rencontrées dans le logement.

Lors de la visite, l’assistante sociale réalise une anamnèse (étude) complète du ménage. Un accompagnement est apporté dans les démarches administratives, si nécessaire.

Après la visite, l’assistantes sociale peut contacter une coordination de soins de la mutuelle pour demander le passage d’un(e) ergothérapeute ou un(e) conseiller(ère) en aménagements de l’AVIQ.
Cela permet :

– D’analyser les difficultés dans l’exécution de certaines tâches ;
– De conseiller du matériel et des aménagements qui répondent aux besoins identifiés ;
– D’accompagner le locataire dans la mise en œuvre du projet d’aménagement.
Ces démarches sont gratuites.

Sur le site de l’AVIQ (l’Agence pour une Vie de Qualité), vous pouvez trouver une mine d’informations sur différents thèmes liés à une perte de mobilité.
Vous pouvez y trouver des conseils et des aides concernant :

– Le logement à aménager et ou à équiper (pièce par pièce) ;
– Les déplacements ;
– Les études et les formations ;
– L’insertion socio-professionnelle ;
– La santé ;
– Les allocations auxquelles vous pouvez prétendre selon votre situation personnelle … etc.

Attention !

Aucun aménagement ne peut se faire sans l’autorisation écrite préalable de l’IPBW.
Contacts IPBW :
–  Pour les candidats locataires et candidats à la mutation : Audrey MAES – [email protected]
–    Pour les locataires : Elodie DELORY – [email protected]
Contact AVIQ :
–     Site : www.aviq.be
–     Téléphone : 0800 16 061
–     Mail : numé[email protected]